Grève au GANIL

Publié le 7 juil. 2021
Image

Depuis le 2 juin 2021, les personnels du GANIL (Grand Accélérateur National d’Ions Lourds), sont massivement en grève pour demander des embauches de personnels techniques. Ils réclament un plan pluriannuel d’embauche pour retrouver le niveau de 2011 (soit 120 ingénieurs et techniciens au CNRS). Au 31/12/2021 les personnels CNRS seront une centaine. Le CNRS et le CEA ont ouvert des négociations avec les organisations syndicales représentatives au GANIL. Le CNRS propose de stabiliser l’emploi CNRS au niveau du 31/12/2021 et octroie deux postes pour fin 2022 au mieux.

Les organisations syndicales refusent cette proposition et demandent un engagement écrit pour un plan pluriannuel d’embauche de personnel CNRS et CEA. Le CNRS et le CEA font la sourde oreille.

Repère revendicatif

Pour aller plus loin

Les actualités de la confédération